Côte de Nuits "Les Monts de Boncourt" - Domaine de Bellene - 2018

Côte de Nuits “Les Monts de Boncourt” – Domaine de Bellene

2018

75cl:

La quantité minimum est de : 2 bouteilles

Conditionnement

75 cl

Cépage

Chardonnay

Histoire du Domaine

Le Domaine est situé à Beaune dans des bâtiments chargés d’histoire, datant du 16ème siècle. L’origine du nom du domaine: “Bellene” vient du nom de la ville de Beaune. Au premier siècle de notre ère, cette ville se nommait “Belena” du Dieu du Soleil “Belenos” puis “Beaulne” et, enfin Beaune, ce qui traduit l’envie de faire du domaine une référence pour les vins de Beaune.Après l’achat des bâtiments en 2006 par Nicolas Potel, suit des travaux de réhabilitation des bâtiments destinés à la production durant deux ans. 2007 marque la première vinification du domaine.

Les Monts de Boncourt sont situés sur un terroir argilo-marneux alluvionnaire. La vigne plantée en 1999 sur 21 ares 40 en Chardonnay donne des vins riches et complexes. Comme pour l’ensemble du domaine, le sol est entretenu mécaniquement pour contenir les adventices mais également pour limiter l’érosion du sol. La proximité d’un murger volumineux de pierre de carrière permet la restitution nocturne de la chaleur emmagasinée lors des journées chaudes et ensoleillées conférant un micro-climat unique à cette parcelle.

Note de dégustation

Le Côte de Nuits-Villages ‘Les Monts de Boncourt’ du Domaine de Bellène présente un bel équilibre alliant minéralité et fruité. Ce vin a une belle fraicheur avec des arômes d’agrumes et de pomme auxquels s’ajoutent des notes beurrées, briochées et boisées qui en font un vin rond, élégant et complexe.

Accord met et vins

A servir entre 12 et 14 °c.

Le Côtes de Nuits-Villages ‘Les Monts de Boncourt’ du Domaine de Bellène s’accorde généralement assez bien avec des plats de pâtes, de poisson grasou de fruits de mercomme par exemple des recettes de lasagnes à la ricotta et aux épinards, de tarte au thon et à la mozzarellaou de marinade de crevettes.

Vinification

Une fermentation et un élevage en demi-muids fait suite à un pressurage long de 6 à 8 heures et doux avec une montée en pression lente possible grâce au pressoir vertical à vis sans fin du début 20eme siècle .